• Deux (02) formations professionnelles en 2D numérique dont l’une en 2012 à Ouagadougou avec 20 participants venant du Burkina Faso, du Togo et de la Côte d’Ivoire et qui a duré trois mois et l’autre en  2014 toujours à Ouagadougou avec 10 participants venant du Burkina Faso qui a duré un mois (formation assurée par les membres de ABCA formés à TAW) ;
  • Un stage de perfectionnement de 6 mois de 8 animateurs burkinabè à TAW (Danemark) aux techniques du cinéma d’animation 2D numérique (2012-2013) ;
  • Quatre initiations en stop motion (autre technique d’animation) à destination des enfants : la première formation a eu lieu en 2012 (2 jours) et a compté 12 enfants de 8 à 12 ans au siège de l’association à Ouagadougou. La deuxième formation, quant à elle, a eu lieu en 2013 (le 2 octobre) à l’Institut français de Ouagadougou et a vu la participation de 12 enfants de 8 à 12 ans. La troisième a eu lieu en 2014 et a connu la participation de 13 enfants de 8-12 ans toujours à l’Institut français de Ouagadougou et la dernière en 2015;
  • Trois films d’animation en 2D numérique dont un en coproduction avec la France : « Afrogames » en 2013, « Pawit raogo et la vieille menteuse » en 2015 (coproduction avec JPL Films de Rennes/France) et « Imagine et donne vie » en 2015 ;
  • Un document juridique sur la profession de cinéma d’animation, plus précisément une proposition de texte réglementaire sur la profession de cinéma d’animation (2014) ;
  • Cinq projections plein air de films d’animation (courts métrages) burkinabè et internationaux lors de la journée mondiale du cinéma d’animation (28 octobre) à Ouagadougou:
  • 2012 une projection au marché de Zemposgo;
  • 2013 une projection au terrain de l’ASFA Yennenga (26 octobre) ;
  • 2013 une projection u marché de Zemposgo (28 octobre);
  • 2014 une projection devant le Marché de Zemposgo (23 décembre)
  • 2015 une projection devant le marché de Zemposgo (28 octobre)
  • Des passages médiatiques (radio: Radio Pulsar ;  télévision : RTB, BF1 ; presse écrite : Sidwaya, l’Observateur Paalga, Le Pays…) ;
  • Une participation au Fespaco 2015 : projection de « Pawit Raogo et la vieille menteuse » et « Afrogames »; un stand au Marché international du cinéma et de la télévision (MICA).